Magique Noosa !

Le lendemain de mon cours de surf à Rainbow Beach, je pris à nouveau le bus Premier. En 3h j’arrivai à Noosa.

Je fus très heureuse de croiser les garçons de mon groupe de Fraser Island : Mathew, Grant, Sam et Daniel. Mais malheureusement, ils montaient dans le bus duquel je descendais. Ce fut court mais intense.

Fort heureusement, l’auberge que j’avais bookée envoyait une navette nous chercher à la station de bus. Je logeais au Noosa Heads YHA, toute proche de la plage et du Parc National. Il faut savoir que cette auberge est loin des supermarchés, juste un 7/11 se trouve à proximité.

Cette auberge très cosy organisait un pot de bienvenue lors duquel on nous expliquait tout ce qu’on pouvait faire à Noosa (il est d’ailleurs possible d’aller sur Fraser Island en partance de Noosa). Ce pot de bienvenue permit de rencontrer d’autres voyageurs et ainsi de se faire des amis et de prévoir des activités ensemble. L’auberge mettait même à disposition des planches de surf. Et oui, depuis Rainbow Beach, je me trouvais dans « la partie surf » de l’Australie qui s’étend jusqu’à Sydney grosso modo.

La plage de Noosa
La plage de Noosa

Les activités les plus importantes à Noosa se résument à la plage, le surf et le Parc National. Deux jours suffisent amplement. Mais attention, vous allez en prendre plein les yeux !

D’humeur à traîner au lit, je ne me suis pas jointe aux personnes rencontrées la veille au pot de bienvenue. Après tout si je voyage seule, ce n’est pas pour me voir imposer de me lever à 7h du mat’ pour partir en randonnée ! :p

Après avoir pris mon petit déjeuner sur la plage, j’entrepris ma ballade dans le Parc National sous une chaleur d’enfer. Comme je m’étais donnée pour objectif de ne faire que la randonnée au bord de l’océan, et de m’arrêter sur une plage pour me baigner, j’étais partie en tongs et maillot de bain. Je crois même que je n’avais pas pris de chapeau. Bref, fatales erreurs !

Clara, Carla et moi !
Clara, Carla et moi !

Au tout début de ma randonnée, alors que je faisais la paparazzo de l’océan, j’ai rencontré par hasard les deux jeunes allemandes de Fraser Island : Clara et Carla ! Je me suis ainsi retrouvée embarquée dans une randonnée de plus de 4h en plein cagnard. Mais sans regrets. J’ai vu tellement d’animaux sauvages que ça valait largement le coût d’annuler ma pause plage. Je vous laisse constater par vous-même !

P1060456WP
La randonnée au bord de l’océan.

P1060465WP

Koala sauvage
Koala sauvage

P1060489WP

Une vingtaine de dauphins nageant tous ensemble !
Une vingtaine de dauphins nageant tous ensemble !

dauphins 2

dauphins 3

P1060672WP

TORTUE
Tortue
Baleine
Baleine
Chemin de randonnée dans le parc
Chemin de randonnée dans le parc

 

Caméléon
Caméléon
Kookaburra sauvage
Kookaburra sauvage

 

OZélie Jane !
OZélie Jane !

 

Lézard géant !
Lézard géant !

 

Après cette randonnée harassante, mon corps m’a dit stop. Trois jours à marcher dans le sable sur Fraser Island + mon cours de surf + le National Park de Noosa : c’était trop pour moi. Le lendemain, je ne pouvais plus bouger. J’avais des courbatures dans tout le corps. Je ne pouvais plus marcher. Mauvaise idée les tongs pour la randonnée ! Ce fut assez insoutenable. Moi qui voulais me faire une journée de surf, je fus contrainte de rester alitée toute la journée. Ce fut d’ailleurs à ce moment-là que j’écrivis mon article sur Airlie Beach. Faut bien s’occuper !

Si j’ai donc un conseil à donner : après Fraser Island, reposez-vous ! N’enchainez pas des journées de sports juste après (sauf si vous êtes déjà en très bonne condition physique).

Pareil : le surf, c’est extrêmement physique ! Le plus dur étant de se battre contre les vagues pour entrer dans l’océan. J’ai eu des abdos en béton juste après, et il faut de bons biceps pour tenir la planche (qui peut être très lourde et encombrante !).

P1060429ter

C’est à Noosa également que j’ai acquis mon super bronzage. Après cette ville, fini les gros coups de soleil. On me prendra pour une fille d’Amérique Latine. Il m’aura fallu un mois et demi à être pain d’épice avec de la crème solaire 50 !

Après ces quatre jours et trois nuits à Noosa, je m’embarquai pour Surfers Paradise, le « Miami australien ».

Une réflexion sur “Magique Noosa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *