1ères impressions sur Cairns

Je vais commencer par le début, c’est-à-dire l’aéroport.

Je suis arrivée le jeudi 27 août vers 5h du matin à Cairns. A cette heure-ci il faisait encore nuit, et tous les magasins étaient fermés. J’avais prévu d’attendre 8h du matin la navette gratuite qui m’amènerait à mon auberge de jeunesse, tuant le temps sur internet, à papoter avec mes proches et à rédiger mon article sur Hong-Kong. Seulement… Pas de Wi-Fi dans l’aéroport ! Il faut dire que l’aéroport de Cairns est très petit. Le Wi-Fi est censé être payant, mais même lorsque je tentais de m’inscrire, ça ne fonctionnait pas.

Après avoir rôdé à la recherche d’un MacDo ou un Starbucks inexistants… Je pris la décision de payer ma place pour une navette de l’aéroport. 16$ plus tard, l’Australie me salua. Je n’avais jamais vu un lever de soleil aussi beau. Orange intense, des palmiers. Une vraie carte postale. C’est à ce moment-là que je me suis dit « ça y est. Enfin, j’y suis ! ». Assise dans la navette, j’avais envie de pleurer de joie, de soulagement. Tous ces mois de préparation, d’imagination et enfin j’y étais. Ca paraissait presqu’irréel, mais oui j’y étais.

 

volley ballLe 1er contact avec les australiens fut très bon. Le conducteur de la navette était super cool et nous a fait visiter la ville. Je fus la dernière déposée, j’ai pu discuter avec lui et lui demander où il y avait du Wi-Fi gratuit. L’air de rien, j’étais agacée de ne pas pouvoir dire à ma famille que j’étais bien arrivée.

Je déposai donc ma valise à l’auberge de jeunesse, puis j’accourus au lagon de Cairns. Le Wi-fi y est gratuit, et le cadre est franchement agréable !

J’eus ensuite l’angoisse de « vais-je me faire des amis ? », mais cette angoisse disparut très vite. Par facebook, nous étions plusieurs à avoir annoncé que nous arrivions ce jour-là, et nous nous sommes très vite rencontrés. Ainsi, depuis mon arrivée, je traîne essentiellement avec une suédoise et un australien originaire de Dubaï. J’ai rencontré une californienne, une autre française, beaucoup d’allemands, deux anglais, et une de mes roommates, Julia, est belge. Elle a pu me donner beaucoup de conseils. Tout le monde a l’esprit ouvert et se parle facilement. Enfin, il y a une très grosse communauté d’allemands et ils ont tendance à rester ensemble, à parler uniquement leur langue.

sunset cairns

J’apprécie beaucoup la ville de Cairns. Il faut dire que j’ai choisi l’auberge la mieux placée, le Gilligan’s. Je suis à 10 minutes du centre commercial, mais aussi du lagon. L’auberge est très bien équipée, avec de grandes cuisines, une belle piscine, bar, discothèque… C’est l’auberge de la fête. Et heureusement ma chambre est assez éloignée de la discothèque pour les soirs où je veux me reposer 🙂

Cairns est clairement la ville balnéaire pour les vacances et faire la fête.

BOTANICAL GARDEN CAIRNSJe n’ai pas eu de problème de compréhension avec les australiens pour le moment. Peut-être parce que c’était à chaque fois dans le cadre de leur travail (vendeuse de ticket, chauffeur de navette, banquière, vendeuses, barmaid…).

Je me sens ridicule d’avoir autant paniquée avant de venir en Australie. Je me sens vraiment relax maintenant, je ne fais que ce qui me fait plaisir, je profite de chaque petits bonheurs de la vie. Savourer un iced coffee avec un muffin au chocolat en écoutant ma musique préférée. Sentir la chaleur du soleil sur mon corps en écoutant la musique du Festival de Cairns. Me baigner dans le lagon. Ces petits riens qui font un tout.

J’ai hâte, demain, je vais à la Grande Barrière de Corail faire du snorkeling ! 🙂

OZélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *